Histoire

Histoire de Marcmetal

Storia

Une vieille publicité.

Marcmetal fut officiellement fondé en 1930 quand Paolo Marchi racheta un atelier de forgeron à Massagno. Marchi commença son activité d’artisan forgeron avec l’entreprise « Paolo Marchi, costruzioni di ferro » (c’est-à-dire « Paolo Marchi, constructions en fer »): dans son petit atelier et avec une équipe limitée d’ouvriers, il fabriqua toutes sortes d’ouvrages en fer forgé, comme des échelles ou des grilles, pour l’industrie du bâtiment. Il s’agissait d’une entreprise familiale, puisque c’est ici que les fils de Marchi, Mario et Dante, gravirent les échelons. En 1955, après une augmentation des commandes, l’entreprise déménagea à Cadempino, où on édifia une petite usine avec des bureaux annexés.

Le nombre d’ouvriers passa de 5 à 15, et quelques années plus tard même à 60. En 1963, le nouvel établissement devint à nouveau trop petit, et par conséquent, une nouvelle usine fut construite à Bioggio. Cette dernière devint le nouveau siège un an plus tard. Grâce au développement de l’industrie du bâtiment de ces années, les ressources productives pouvaient être employées de manière optimale. Le nombre de collaborateurs atteignit 100 unités. En 1968, le fondateur Paolo Marchi décéda, et ses enfants, Mario, Dante, Piera et Bruno, devinrent les nouveaux propriétaires de l’entreprise. La même année, une nouvelle filiale fut inaugurée à Berne avec le nom de « Marchi AG ». Cette dernière devint le siège central du département commercial. En 1977, l’entreprise changeât son nom en « Marchi Officine SA » et les produits commencèrent à s’imposer dans toute la Suisse.

La Marcmetal nel 1986.

Marcmetal en 1986.

En 1981, l’entreprise prit le nom de « Marcmetal », avec des filiales à Zurich, Berne et Lausanne. Conjointement, le département administratif fut renforcé, ainsi que les installations de production, grâce à l’achat de nouvel appareillage et d’une nouvelle usine à Taverne. Le nombre d’employés atteignit 150 unités. La même année, Bruno Marchi se retira et ses actions furent divisées entre les frères et sœurs restants. En 1985, Piera et Dante quittèrent l’entreprise eux aussi. Mario devint le seul propriétaire et constitua « Marcmetal Holding ». L’entreprise s’agrandit à nouveau pendant la seconde moitié des années 80, après un investissement en équipement et après avoir développé les filiales de vente. Le nombre de collaborateurs dépassa les 250 unités. En 1992, un bâtiment de l’entreprise Astrelli, qui se trouvait tout près du siège de Marcmetal de Bioggio, fut loué et des unités productives ainsi que les bureaux de la direction furent transférés. Au cours de la même année, Mario Marchi divisa équitablement ses actions de Marcmetal Holding entre ses fils Augusto et Costanzo, qui faisaient partie de l’entreprise depuis respectivement 1982 et 1985.

 


Histoire: communiqué de presse